Accroître l'extraction d'informations à partir de données scientifiques grâce à l'apprentissage profond

Auteurs: 

M. Nugue, J.-M. Roche, G. Le Besnerais, C. Trottier, R. W. Devillers (ONERA), J. Pichillou (CNES), A. Chan-Hon-Tong, A. Boulch, A. Hurmane (ONERA)

Cet article présente deux cas d’usage pour lesquels l’apprentissage profond est capable d’aider des scientifiques en les allégeant du fardeau d’un examen manuel d’un grand volume de données physiques. De tels exemples mettent en lumière la raison pour laquelle l’apprentissage profond pourrait devenir un outil transverse à beaucoup de domaines scientifiques.

Fichier attachéTaille
AL15-07.pdf2.5 Mo
Tags: